Besoin d’une protection « tremblements de terre » au Québec?

Besoin d’une protection « tremblements de terre » au Québec?

Les avis sont partagés : est-ce qu’une protection contre les tremblements de terre est nécessaire pour protéger sa maison au Québec? Les sceptiques vous diront que non, les spécialistes des tremblements de terre vous diront qu’il est minuit moins une. Nous vous offrons quelques faits pour vous faire une opinion.

Assurances générales Banque Nationale
30 décembre 2015

La couverture sur un contrat standard

Sur un contrat standard d’assurance habitation, les mouvements du sol sont exclus. Ce qui veut dire que tout ce qui est tremblement de terre et ses conséquences ne sont pas couverts. Que ce soit votre bâtiment, vos biens ou votre cabanon, il vous faut une protection optionnelle pour pouvoir être couvert.

Il est à noter que cette option n’est pas toujours disponible pour certains bâtiments jugés « plus fragiles », une maison mobile par exemple.

Les options disponibles

La plupart des assureurs vous offriront généralement deux options : une option en cas d’incendie, explosions ou fumée à la suite d’un tremblement de terre et une deuxième option, plus complète. La première ne couvre que certaines conséquences, alors que la deuxième offre une protection plus large. Durant et après le tremblement de terre, cette deuxième option couvrira :

  • Avalanches;
  • Éboulements;
  • Affaissements;
  • Glissement de terrain;
  • Éruptions volcaniques.

La franchise varie souvent selon l’option choisie : franchise applicable au contrat, pourcentage du montant total des protections (bâtiment et biens meubles) ou franchise élevée fixe.

Mais est-ce nécessaire?

C’est à vous de voir votre tolérance au risque. On croit parfois qu’il n’y a jamais de grandes secousses au Québec, mais détrompez-vous. En 1663, un tremblement de terre de magnitude 7 a frappé la région de Charlevoix. Même de nos jours un tel sinistre ferait beaucoup de dégât.

Montréal est considérée comme la ville la plus à risque au Canada après Vancouver et elle est dans une zone sismique considérée comme modérée! La fréquence estimée d’une secousse dépassant 6 sur l’échelle de Richter est environ aux 100 ans. À Montréal, le dernier tremblement de terre en importance est survenu en 1732. À Mont-Laurier, ce n’était qu’en 1990…

Il s’agit certes d’un évènement très rare, mais c’est un évènement qui reste tout de même possible. Parlez-en à un représentant en assurance de dommages, il saura vous conseiller.

 

*

Note légale

Catégories

Suivez-nous

       

Découvrez nos solutions d'assurance

Découvrez nos solutions d'assurance

Sur le même sujet
Les assurances et les monnaies virtuelles
Les assurances et les monnaies virtuelles
Assurances générales Banque Nationale - 27 avril 2017
Les monnaies virtuelles ou cryptomonnaies sont apparues dans le paysage financier que très récemment. Les contrats d’assurance habitation standard couvrent-ils ces nouvelles valeurs monétaires? Lire la suite
Petites robes noires et assurances
Petites robes noires et assurances
- 01 novembre 2016
Chaque mois, je regarde mon relevé de carte de crédit et me demande : ai-je un problème pour dépenser autant sur mon habillement? Comme on dit : péché avoué est à moitié pardonné. Maintenant, est-ce que l’autre moitié serait de m’assurer que ma garde-robe est bien couverte?  Lire la suite