4 choses à découvrir sur la valeur à neuf

4 choses à découvrir sur la valeur à neuf

En partant, saviez-vous que tout véhicule neuf a une certaine valeur à neuf pour la carrosserie ? Que la valeur à neuf n’est pas son nom ? Qu’il existe plusieurs sortes de valeurs à neuf, sans même parler de l’assurance de remplacement ? Que même pour un véhicule en location il est recommandé de choisir la valeur à neuf ?

Assurances générales Banque Nationale
27 novembre 2015

1. Valeur à neuf (limitée) pour tous : 2 ans ou 40 000 km

Votre véhicule personnel a moins de 2 ans ou moins de 40 000 km ? Votre police d’assurance automobile comporte une clause qui a des traits communs avec une valeur à neuf. L’assureur, lorsqu’il détermine le montant auquel vous avez droit lors d'une réclamation, doit se baser sur le prix des pièces d’origine. Par contre, ça ne s’applique qu’aux pièces de carrosserie.*

2. L’identité secrète de la valeur à neuf

Bien que ce soit dans le langage courant, peut-être vous êtes-vous déjà demandé pourquoi vous ne retrouviez pas ce nom sur votre police d’assurance … simplement parce que la valeur à neuf se nomme en réalité la Formule d’Avenant du Québec (F.A.Q.) N°43 – Modification à l’indemnisation. Pourquoi faire simple ?

3. Il n’y a pas UNE valeur à neuf, mais des options

La valeur à neuf est une protection qui comprend 6 options (sans parler des sous-options). Il y a des options ne concernant que les pertes partielles (options 43A et 43B) et celles qui concernent les pertes totales (options 43C, 43D, 43E, 43F). Lorsque vous prenez une valeur à neuf, celle-ci sera composée d’une ou de plusieurs options. Attention, selon les options choisies, l’indemnisation pourrait être limitée au prix que vous avez payé pour votre véhicule, même si le même véhicule se vend maintenant plus cher.

Il existe aussi une assurance de remplacement (F.P.Q. N° 5 Assurance de remplacement pour automobiles et véhicules de loisirs), qui peut ressembler à la valeur à neuf, mais qui comporte bien des différences. Dans le doute, parlez-en à votre représentant en assurance de dommages qui est un professionnel qualifié et formé pour vous conseiller. Il pourra peut-être vous offrir les deux et faire la part des avantages de chacun avec vous!

4. La valeur à neuf est aussi pour les locataires !

Vous avez choisi de louer votre véhicule et quelqu’un vous a dit que ça ne vaut pas la peine de prendre la valeur à neuf ? Après tout, ce véhicule ne vous appartient pas, n’est-ce pas ? Par contre, certains concessionnaires exigent au retour de votre véhicule que vous vous occupiez de ce petit accrochage que vous aviez négligé et rien ne l’oblige à accepter des pièces qui ne seront pas neuves et d’origine.

Encore mieux : si vous avez une perte totale après 3 ans de location, saviez-vous que le locateur n’aurait droit qu’à la valeur au jour du sinistre et que vous auriez droit à la différence entre la valeur au jour du sinistre (valeur usagée) et la valeur à neuf ? De quoi mettre un gros dépôt sur votre prochaine location et diminuer vos mensualités !

Vous avez des questions concernant vos protections ? N’hésitez pas à communiquer avec notre service à la clientèle afin de parler à un de nos agents en assurance de dommages.

 

*Pour les véhicules à usage commercial, la limite est d’un an. Lorsque l’assureur détermine le montant d’indemnisation, il doit se baser sur le prix des pièces d’origine, mais dans certaines situations, celles-ci pourraient se voir appliquer la même dépréciation que la pièce endommagée.

Note légale

Catégories

Suivez-nous

       

Découvrez nos solutions d'assurance

Découvrez nos solutions d'assurance

Sur le même sujet
Un chat est un chat, une police… un contrat
Un chat est un chat, une police… un contrat
- 25 octobre 2016
Ah ! La langue de Molière, cette langue si belle, si fière et si noble avec son histoire riche et passionnante. Plus de 200 millions de personnes parlent français sur les 5 continents : Mais, combien parlent « avec assurance »? Lire la suite
Siège d’auto pour enfant : 7 choses à savoir
Siège d’auto pour enfant : 7 choses à savoir
Assurances générales Banque Nationale - 14 juin 2016
Un siège d’auto pour enfant coûte quelques centaines de dollars, il peut donc être tentant de l’acheter usagé, aux États-Unis ou de le conserver longtemps. Vous devez savoir que ce n’est pas conseillé, voire même illégal dans certaines situations. Lire la suite