Pas de panique

Dès que la panne survient, gardez votre sang-froid.  Actionnez les clignotants d’urgence et rangez le véhicule de façon sécuritaire sur le bord de la route, le plus à droite possible

Rappelez-vous que, pour le moment, l’important est de signaler aux autres conducteurs que vous êtes en panne.  Pour cela, installez des feux de détresse derrière votre véhicule et ouvrez le capot bref, organisez-vous pour être visible.  Par mesure de prudence, sortez toujours du véhicule par la portière du passager. 

Si vous avez un cellulaire et vous détenez un contrat d’assistance routière, appelez le service de dépannage immédiatement.  Vous devrez fournir différents renseignements tels que votre nom, le modèle du véhicule et son numéro de plaque d’immatriculation. 

Bien entendu, le répartiteur voudra savoir à quel endroit vous vous trouvez : soyez le plus précis possible et donnez un maximum de points de repère (noms des rues, adresses civiques, noms des commerces avoisinants, numéros de sortie ou d’entrée de l’autoroute, etc.).  Si vous n’avez pas d’abonnement à un service de dépannage, communiquez avec n’importe quel service routier d’urgence.

Pensez-y!

Personne n’est à l’abri d’une panne : la prévoyance demeure la meilleure façon d’y faire face.

  • Abonnez-vous à un service d’assistance routière.
  • Maintenez votre véhicule en bon état de marche : ne négligez pas l’entretien périodique.
  • Gardez une trousse de secours dans votre véhicule. Cette trousse doit contenir une couverture chaude, de l’eau en bouteille et des éléments pour donner les premiers soins.
  • Assurez-vous que la pression du pneu de secours est adéquate et que les outils pour changer un pneu crevé sont présents dans le coffre arrière.
  • Planifiez votre trajet et informez vos proches de l’itinéraire que vous suivrez.