La prudence au volant

La prudence au volant

Vous ne pouvez peut-être pas éviter les hasards de la route, mais vous pouvez mettre toutes les chances de votre côté. Votre sécurité est d’abord dans vos mains et commence par de bonnes habitudes de conduite. 

Assurances générales Banque Nationale
10 décembre 2015

Conseils de conduite

  • Prenez le temps de bien ajuster votre appui-tête.
  • Attachez votre ceinture de sécurité! Plus de 30 % des passagers et conducteurs qui décèdent dans un accident n’étaient pas attachés.
  • Gardez toujours une bonne distance entre vous et la voiture qui vous précède.
  • Respectez les limites de vitesse. Il y a une bonne raison pour laquelle elles sont là. Partez plus tôt, si vous voulez arriver plus tôt.
  • Faites attention si vous buvez de l’alcool. Évitez de conduire ou limitez votre consommation. Surtout : ne surestimez pas vos capacités. En 2013, 41 % des conducteurs décédés sur la route avait bu de l’alcool.
  • Ne prenez pas le volant sous influence ou ne laissez pas quelqu’un prendre la route si elle a consommé de la drogue, quelle qu’elle soit.

Distractions et cellulaire au volant

  • Utiliser votre cellulaire au volant est dangereux et interdit.
  • Ne textez surtout pas! Texter au volant est six fois plus dangereux que conduire en état d’ébriété!
  • Converser avec un passager peut sembler normal, mais c’est aussi une distraction. Faites une pause si les conditions de la route ne sont pas optimales ou si vous devez vous concentrer un peu plus pour un instant.
  • Ne vous retournez pas pour regarder les enfants. Tous les parents l’ont fait au moins une fois, mais ces précieuses secondes où vous regardez derrière peuvent représenter une grande distance sur laquelle vous ne regardez pas la route. 5 secondes de distraction à 100 km/h représentent 139 mètres!

Fatigue au volant

Selon la SAAQ,  en moyenne 84 personnes sont tuées et près de 9 000 personnes sont blessées chaque année dans un accident lié à la fatigue au Québec. 

  • Conduisez seulement si vous êtes reposé.
  • Ne prenez pas le volant si vous commencez à vous endormir, peu importe l’heure ou l’endroit.
  • Ne comptez pas sur le café pour vous garder éveillé.
  • Si vous êtes sur la route et commencez à sentir la fatigue, arrêtez-vous et au besoin faites une sieste de 15, 20 ou 30 minutes. Sortez et dégourdissez-vous. Idéalement, passez le volant à quelqu’un qui est frais et dispo.
  • Ne comptez pas sur la radio ou sur le vent qui fouette le visage. L’effet ne sera que temporaire. À la rigueur, utilisez un de ces trucs pour vous donner quelques minutes avant de vous arrêter dans un lieu sécuritaire. 

Catégories

Suivez-nous

       

Découvrez nos solutions d'assurance

Découvrez nos solutions d'assurance

Sur le même sujet
Un chat est un chat, une police… un contrat
Un chat est un chat, une police… un contrat
- 25 octobre 2016
Ah ! La langue de Molière, cette langue si belle, si fière et si noble avec son histoire riche et passionnante. Plus de 200 millions de personnes parlent français sur les 5 continents : Mais, combien parlent « avec assurance »? Lire la suite
Siège d’auto pour enfant : 7 choses à savoir
Siège d’auto pour enfant : 7 choses à savoir
Assurances générales Banque Nationale - 14 juin 2016
Un siège d’auto pour enfant coûte quelques centaines de dollars, il peut donc être tentant de l’acheter usagé, aux États-Unis ou de le conserver longtemps. Vous devez savoir que ce n’est pas conseillé, voire même illégal dans certaines situations. Lire la suite